Pas de retard. Pas de dépassements de coûts. Du moins pour le moment. Le projet de 2,6 milliards de l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges, dans l’ouest de la Montérégie, avance. Le centre hospitalier doit accueillir ses premiers patients en décembre 2026. Visite du chantier.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

La superficie est de plus de 132 000 m2. « Vous prenez la tour de la Place Ville Marie de 42 étages, vous la couchez sur le sol et vous avez à peu près l’hôpital », illustre Philippe Gribeauval.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Les fondations du futur hôpital reposent sur 540 pieux dont le diamètre est de 1,5 m et la profondeur, de 21 à 30 m. « En 2023, c’était le plus grand chantier de ce type-là en Amérique du Nord », dit Michel Leblanc, directeur du projet chez Pomerleau.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Le bloc A de l’hôpital comportera 4 étages et le B, 13. Le premier accueillera les services ambulatoires (ne nécessitant pas une hospitalisation) et le second, les urgences, le bloc opératoire et les soins critiques, entre autres.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Michel Leblanc montre du doigt, au plafond, les lanterneaux de l’agora du futur hôpital. Vitrée du côté ouest et du côté est, l’entrée principale du centre hospitalier sera lumineuse, indique-t-on.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Plus de 500 personnes travaillent sur le chantier de construction. Leur nombre atteindra 1000 au pic du projet. Alors que sévit une vague de chaleur, les travailleurs commencent leur journée à 5 h plutôt qu’à 6 h.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

À terme, plus de 3800 employés travailleront dans l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges. Comment recruter autant de personnel avec la pénurie de main-d’œuvre actuelle ? « C’est un énorme défi, mais on va être capables de le relever, croit le PDG Philippe Gribeauval. Il faut commencer tout de suite à recruter. » Il ne prévoit pas une désertion du personnel du Suroît ou d’Anna-Laberge – des hôpitaux à proximité – vers Vaudreuil-Soulanges.