(Québec) Le bilan de Christian Dubé à la Santé est « catastrophique », accuse le Parti libéral du Québec (PLQ).

Caroline Plante La Presse Canadienne

La porte-parole libérale en santé, Marie Montpetit, en est venue à cette conclusion, mercredi, après avoir pris connaissance du rapport annuel de gestion 2020-2021 du ministère de la Santé.

Celui-ci révèle que le ministre Dubé a raté plusieurs de ses cibles, même si celles-ci avaient été abaissées en raison de la pandémie de COVID-19.

Par exemple, malgré qu’il soit passé de 13 à 15 heures, l’objectif de durée moyenne d’un séjour sur civière n’a pas été atteint, peut-on lire dans le rapport.

En matière de chirurgies, la cible maximale de gens en attente depuis plus de six mois a été revue, passant de 11 000 à 40 000, mais 46 832 personnes seraient toujours en attente.

PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Marie Montpetit

La situation est également problématique en première ligne, où 6,6 millions de Québécois (80,8 %) étaient inscrits auprès d’un médecin de famille, soit moins que l’objectif de 83 %.

La promesse de la Coalition avenir Québec de réduire le temps d’attente à l’urgence à 90 minutes a aussi été ajustée. En 2020-2021, on visait désormais une consultation en 132 minutes, ce qui a été atteint de justesse.

« Le ministre de la Santé avait dit […] qu’il ne négligerait pas ce qui est important malgré la pandémie, a rappelé Mme Montpetit en point de presse mercredi. Ce qu’on constate aujourd’hui, c’est que ce n’est pas le cas.

« Est-ce que le ministre de la Santé […] en a trop sur les épaules ? Est-ce qu’il est débordé ? Est-ce qu’il est dans sa tour d’ivoire ? Est-ce qu’il est mal entouré ? […] Certainement, ce matin, son bilan, il est catastrophique. »