Près d’un jeune de 12 à 25 ans sur deux (48%) affirme avoir des symptômes compatibles avec un trouble d’anxiété généralisée ou une dépression majeure révèle une récente enquête sur la santé psychologique des jeunes menée à l’Université de Sherbrooke.

Publié le 28 janv. 2021
La Tribune

Selon les données récoltées entre le 18 et le 26 janvier 2021 en Estrie et en Mauricie–Centre-du-Québec, trois fois plus de jeunes du secondaire (tous niveaux confondus) rapportent avoir une santé mentale « passable ou mauvaise » comparativement aux résultats obtenus lors d’une enquête similaire menée en 2020, soit avant la pandémie.

> Lisez l'article complet sur le site internet de la Tribune