(Ottawa) Les Canadiens en confinement qui auront besoin d’aide psychologique ou de ventiler un peu pourront se tourner vers une nouvelle ressource gratuite en ligne.

Catherine Lévesque
La Presse canadienne

La ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, a annoncé mercredi la mise sur pied du portail « Espace mieux-être Canada ».

« Ça peut être difficile de garder une bonne santé mentale avec toutes les perturbations qui se passent en ce moment. Ce n’est pas facile de garder une routine », a-t-elle affirmé lors d’un point de presse.

Cette nouvelle initiative permettra d’accéder à des ressources en ligne, des outils et des applications, mais aussi à des intervenants joignables par message texte, par téléphone ou par vidéoconférence si nécessaire.

Tous les Canadiens sont invités à se créer un profil et à remplir un court questionnaire en ligne. Ils pourront ensuite être dirigés vers les ressources appropriées selon leur niveau de détresse psychologique.

Les employés des cliniques Homewood Santé et les bénévoles de Jeunesse, J’écoute seront à pied d’œuvre dans les prochains mois pour répondre aux demandes des Canadiens 24 heures par jour, sept jours sur sept, dans les deux langues officielles.

Jeunesse, J’écoute répondra aux messages textes, alors que Homewood Santé offrira des séances d’aide au téléphone ou par vidéoconférence.

Les deux organisations ont déjà indiqué à La Presse canadienne qu’elles avaient mobilisé suffisamment de ressources pour répondre à la demande et disent de ne pas hésiter à faire appel à leurs services.

Selon Sandra Primiano, psychologue et directrice principale des cliniques Homewood, il est normal de se sentir déboussolé par le climat anxiogène vécu à l’heure actuelle.

« On ne voit plus de gens, on ne va plus au travail, on travaille de la maison, on bouge moins, notre routine est complètement bouleversée. Ça peut poser des problèmes pour n’importe qui », explique-t-elle.

Le niveau d’inquiétude et de détresse est tel que le nombre de demandes a plus que triplé chez Jeunesse, J’écoute depuis le début de la pandémie.

« Les jeunes sont inquiets pour leurs amis, inquiets pour leurs parents qui viennent de perdre leur emploi », décrit Lynn Roger, vice-présidente du conseil d’administration de l’organisme.

Les Canadiens peuvent s’inscrire dès maintenant sur le site web Canada.ca/le-coronavirus et dans l’application Canada COVID-19.

En cas de crise, textez MIEUX au 741 741.