Le premier cas d’infection au coronavirus, annoncé jeudi comme un cas « probable », a été confirmé vendredi, ont annoncé les autorités de santé publique du Québec.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Le Laboratoire de microbiologie de Winnipeg a confirmé le cas, qui avait d’abord été testé par le Laboratoire de santé publique du Québec.

La femme infectée, revenue à Montréal lundi dernier après un voyage en Iran, présentait des symptômes légers et n’a pas été hospitalisée.

Elle se trouve en isolement à son domicile.

Les autorités de santé publique poursuivent leurs démarches pour retrouver les personnes qui ont pu avoir des contacts étroits avec elle.

Dans un communiqué, le Dr Yves Jalbert, directeur général adjoint de la protection de la santé publique, a salué le « grand sens civique de la personne infectée, qui s’est empressée de prendre les mesures de prévention et d’hygiène nécessaires pour éviter la contamination de son entourage ».

La femme est revenue d’Iran, après une escale à Doha, au Qatar, le 24 février. Elle s’est présentée en clinique le soir même.

Au Québec, 21 personnes se trouvaient toujours sous investigation en date de vendredi. Ailleurs au Canada, 14 cas ont été confirmés, soit 7 en Ontario et 7 en Colombie-Britannique.