(Ottawa) Des centaines de Canadiens et les membres de leur famille en quarantaine doivent être libérés aujourd’hui après deux semaines d’isolement dans une base des Forces canadiennes en Ontario.

La Presse canadienne

Ils auront l’occasion de quitter la base à Trenton quelques heures seulement après l’arrivée dans la nuit d’un nouveau groupe de personnes potentiellement exposées au nouveau coronavirus appelé COVID-19.

Les évacués étant relâchés de cette quarantaine avaient été les premiers à arriver au pays de Wuhan, épicentre de la nouvelle épidémie de coronavirus en Chine, le 7 février.

Les 213 Canadiens et les membres de leur famille qui les accompagnaient ont été transportés par avion de la ville chinoise mise en quarantaine à bord de vols affrétés par les gouvernements canadien et américain et emmenés à la base pour l’isolement et l’observation.

Les responsables gouvernementaux affirment qu’aucun des évacués n’a montré de symptômes du virus pendant le séjour à la base de Trenton.

La ministre de la Santé, Patty Hajdu, a affirmé que le gouvernement aidait tous les évacués à planifier leur voyage, mais que tous devraient retourner à leur domicile par leurs propres moyens à partir de l’Ontario.