(Ottawa) Des Canadiens qui ont passé des semaines sur un bateau de croisière en quarantaine au Japon entameront le retour vers la maison dès jeudi, a annoncé le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne.

Catherine Lévesque
La Presse canadienne

Des milliers de passagers à bord du Diamond Princess sont pris au large de Yokohama, près de Tokyo, en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus, aussi connu sous le nom de COVID-19, qui a infecté des centaines de passagers.

Le plus récent décompte offert par M. Champagne, mercredi après-midi, fait état de 47 Canadiens infectés sur un total de 256 citoyens à bord du navire japonais.

PHOTO ADRIAN WYLD, LA PRESSE CANADIENNE

Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, et la ministre de la Santé, Patty Hajdu.

Seuls les Canadiens en bonne santé et qui auront réussi le processus de contrôle sanitaire seront autorisés à revenir au Canada sur un avion affrété par le gouvernement canadien.

Ceux-ci débarqueront à la base militaire de Trenton, en Ontario, pour y être examinés une fois de plus. Puis, ils seront transférés à Cornwall, où ils seront mis en quarantaine pendant deux semaines.

Les autres Canadiens infectés par le coronavirus devront rester au Japon pour y être soignés. M. Champagne soutient qu’il s’agit de la meilleure approche selon l’avis des experts.

« Ce n’est certainement pas de les mettre dans un espace clos, comme un avion, pendant 10 à 12 heures », a-t-il lancé, ajoutant que la priorité du gouvernement est de « de protéger la santé et la sécurité de tous les Canadiens ».

Il a assuré que ces derniers ont accès à un soutien consulaire complet de la part des fonctionnaires canadiens, qui tenteront de satisfaire leurs demandes.

Le ministre s’est aussi entretenu avec certains Canadiens infectés, comme le couple gatinois Diane et Bernard Ménard, pour leur « offrir un peu de réconfort dans une période difficile ».

La plupart des personnes infectées par le virus présentent des symptômes bénins, mais la maladie peut être mortelle, en particulier chez les personnes déjà en mauvaise santé.

Au Canada, le virus a été détecté chez huit personnes sur environ 350 cas suspects jusqu’à maintenant. Le premier patient du coronavirus en Colombie-Britannique est d’ailleurs complètement rétabli, selon la médecin hygiéniste en chef de la province.