(Ottawa) L’administratrice en chef de la santé publique du Canada affirme qu’il faudra probablement au moins un an avant qu’un vaccin soit développé pour protéger les gens contre le nouveau coronavirus qui se propage à travers le monde.

La Presse canadienne

Dans l’intervalle, la Dre Theresa Tam affirme que le gouvernement et les autorités de santé publique devraient prévoir de gérer l’éclosion pendant un certain temps encore.

Quelque 7700 personnes en Chine ont été diagnostiquées avec le nouveau coronavirus et 170 d’entre elles sont décédées.

Au Canada, il y a deux cas confirmés en Ontario et un cas présumé en Colombie-Britannique — tous trois liés à des voyages récents en Chine.

Mme Tam, qui a mis à jour les membres du comité de la santé de la Chambre des communes sur l’épidémie, affirme que le risque de contracter le virus au Canada demeure faible.

Elle ajoute que le Canada et le monde sont bien mieux préparés à faire face à une pandémie potentielle qu’ils ne l’étaient lors de l’épidémie du SRAS, un autre coronavirus qui avait tué plus de 700 personnes dans le monde de 2002 à 2004.