(Montréal) Le phénomène des Américains qui achètent des médicaments au Canada rend plus nécessaire encore l’instauration au Canada d’un régime public et universel d’assurance médicaments, estime l’un des membres du mouvement qui milite pour un tel régime entièrement public.

Lia Lévesque
La Presse canadienne

Ce phénomène de l’achat de médicaments au Canada par les Américains risque de causer au Canada des pénuries — artificielles ou réelles — de certains médicaments courants ou de pousser les prix à la hausse, selon certains observateurs. Même si les médicaments sont réputés chers au Canada, ils sont encore moins chers qu’aux États-Unis.

Luc Vachon, président de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), dont l’organisation fait partie du Mouvement pour un régime public et universel d’assurance médicaments, estime que ce phénomène de l’achat de médicaments par des Américains au Canada rend encore plus urgente la nécessité de se doter ici d’un régime public et universel.

M. Vachon rappelle qu’à l’heure actuelle, les régimes privés d’assurance médicaments dans les entreprises sont soumis à de fortes pressions, à cause de l’augmentation des coûts. Il continue de croire que seul un régime public et universel donnerait suffisamment de pouvoir de négociation face aux grandes compagnies pharmaceutiques.