Source ID:c2acff76ba4d3aa0831445903ed6e00e; App Source:StoryBuilder

Le réseau montréalais de la santé victime d'une attaque informatique

Capture d'écran du message d'erreur affiché lors de... (Capture d'écran ciusss-centresudmtl.gouv.qc.ca)

Agrandir

Capture d'écran du message d'erreur affiché lors de la visite sur le site internet du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal.

Capture d'écran ciusss-centresudmtl.gouv.qc.ca

Les sites internet qui couvrent la plus grande partie du système de la santé montréalais sont hors service en raison d'une attaque informatique.

Les organisations touchées sont responsables de délivrer des soins de santé, des services sociaux et des services de protection de la jeunesse à des centaines de milliers de Montréalais. Les sites des CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal, du CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal,   du CIUSSS de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal et du Portail Santé Montréal sont déconnectés.

Sur l'île de Montréal, seul le site du CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal semble avoir résisté. « On a un problème avec nos sites web depuis le 29 novembre », a indiqué Jean-Nicolas Aubé, porte-parole du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal. « On a été victimes d'une attaque informatique. » Aucune donnée d'usager n'est en danger, a-t-il ajouté. La page d'erreur unique qui s'affiche pour tous les sites touchés montre plutôt du doigt des « travaux de maintenance ». « Nous sommes désolés des inconvénients et sachez que nous travaillons à rétablir le site le plus rapidement possible », continue le message.

Au CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal, le porte-parole Hugo Larouche a indiqué qu'une ligne téléphonique est disponible pour les usagers qui cherchent des informations sur les services de santé dans cette partie de la métropole : « Ils peuvent communiquer avec un numéro unique, c'est le 514-336-NORD », a-t-il dit.

Chez Libeo, l'entreprise qui héberge les sites internet, on indique que ces sites n'ont pas été ciblés spécifiquement, mais qu'ils ont plutôt été victimes de robots qui exploitent les failles informatiques de façon aléatoire. « Ce sont des choses qui arrivent de temps en temps », a indiqué Joé Bussière, le président de l'entreprise. « Ce sont des choses qui ont déjà été réglées et on est en train de finaliser la remise en ligne des sites web. »




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer