• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > Rémunération des médecins spécialistes: Francoeur veut collaborer avec Legault 
Source ID:; App Source:

Rémunération des médecins spécialistes: Francoeur veut collaborer avec Legault

La présidente de la FMSQ, Diane Francoeur... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La présidente de la FMSQ, Diane Francoeur

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Lia Lévesque
La Presse Canadienne

Le ton change entre la Fédération des médecins spécialistes et le gouvernement nouvellement élu de François Legault, la fédération se disant réconfortée devant la volonté commune d'attendre le résultat de l'étude en cours sur la rémunération des médecins avant d'envisager de modifier l'entente qui a été conclue.

Au cours d'une entrevue, mercredi, la présidente de la FMSQ, Diane Francoeur, s'est dite prête à collaborer avec le nouveau gouvernement caquiste et rassurée par les propos entendus récemment.

Durant la campagne électorale, M. Legault avait exprimé sa volonté de récupérer 1 milliard dans l'entente qui avait été conclue entre le précédent gouvernement de Philippe Couillard et la FMSQ afin de réinjecter la somme dans l'accès aux soins de santé. Il estimait que les médecins spécialistes du Québec étaient trop payés et voulait s'assurer que la population y trouve son compte.

Mardi, le premier ministre désigné a confirmé qu'il était prêt à attendre la conclusion de l'étude qui avait été commandée à l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) sur la comparaison de la rémunération des médecins spécialistes au Canada avant de statuer sur la question.

« On est de plus en plus satisfait des orientations que monsieur Legault a prises. Il s'est dit beaucoup de choses pendant la campagne. Maintenant, en ce qui concerne la santé, ses visées se concrétisent et il reconnaît qu'il faut attendre les résultats de l'étude de l'ICIS de comparaison canadienne avant de parler d'ouverture de l'entente. C'est ce qui fait le plus de sens. Et c'est ce que tout le monde avait recommandé », a affirmé la docteure Francoeur.

Elle s'en dit « très heureuse » et soulagée pour l'instant.

Services à la population

Elle fait valoir que l'entente, qui a surtout fait parler d'elle à cause de la rémunération des médecins, prévoyait en revanche un accroissement des services à la population. « Et nous sommes en train de les livrer », ces services, a-t-elle plaidé.

« Dans notre entente, on a des mesures pour couvrir les spécialités de base dans toutes les régions du Québec. Comme on est en pénurie de médecins, entre autres en anesthésie, où il en manque 35, avec notre entente on a mis sur pied un système de parrainage, de jumelage entre les centres. On est rendu à 17 centres jumelés, ça veut dire 34 centres qui travaillent ensemble pour offrir une couverture en anesthésie sur tout le territoire », a-t-elle illustré.

Elle assure que certaines régions - elle cite le cas de la Gaspésie - voient la situation s'améliorer de façon notable.

« Ce n'est pas juste de l'argent dans la poche des docteurs; ce sont des services à la population », a-t-elle plaidé.

« Mon défi est de convaincre monsieur Legault et son équipe qu'on est au service des patients et qu'on va les aider à donner des résultats à la population du Québec », a-t-elle conclu.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer