Un regroupement de médecins canadiens recommande au gouvernement du Canada de consacrer d'ici dix ans une nouvelle somme de 21 milliards de dollars pour aider les provinces et les territoires à affronter l'augmentation des coûts des soins de santé.

LA PRESSE CANADIENNE

Dans une analyse qui doit être dévoilée mardi, l'Association médicale canadienne (AMC) explique que les transferts fédéraux pour les soins de santé doivent davantage tenir compte du vieillissement de la population du pays.

L'étude réalisée pour l'Association par le Conference Board du Canada avance que d'ici 10 ans, en raison d'une population vieillissante ayant besoin de plus de soins, les coûts de la santé pour les provinces et territoires augmenteront de 93 milliards.

Les auteurs de l'analyse prédisent qu'au cours de la prochaine décennie, la croissance annuelle des dépenses en santé pour les provinces s'élèvera à 5,1 % alors que selon le financement actuel, les transferts fédéraux à cette fin n'augmenteront que de 3,6 %.

Le président de l'Association médicale canadienne, le Dr Laurent Marcoux, rappelle que le système de financement des soins de santé a été conçu à une époque où l'âge médian au Canada était de 27 ans ; il est aujourd'hui de 40 ans.

Le rapport est publié la veille de l'ouverture à Saint Andrews, au Nouveau-Brunswick, de la réunion annuelle du Conseil de la fédération qui regroupe les premiers ministres des provinces et territoires. Le financement des soins de santé, qui constitue une part importante de leurs budgets, figurera parmi les principaux sujets de discussion à l'ordre du jour.