Un test rapide de dépistage du VIH est offert, mercredi, dans de nombreux points de service disséminés à travers le Canada.

Publié le 27 juin 2018
LA PRESSE CANADIENNE

Cette initiative, visant à accroître le taux de dépistage au sein des populations à risque, s'inscrit dans la cadre de la première Journée de dépistage du VIH.

Selon la Société canadienne du sida, qui parraine ce projet-pilote, ce test rapide permet d'obtenir un résultat en moins d'une minute.

Dans l'éventualité d'un résultat positif, une prise de sang sera effectuée pour permettre le dépistage d'autres infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS).

Toutes les personnes qui se présenteront, mercredi, dans l'un des 40 points de service seront rencontrées par un professionnel afin de déterminer leurs facteurs de risque.

La Société canadienne du sida rappelle que le cinquième des personnes vivant avec le VIH au Canada ne savent pas qu'elles sont infectées.

Selon l'Agence de la santé publique du Canada, le nombre de nouvelles infections au VIH est en baisse au pays, mais le nombre de Canadiens vivant avec le VIH est en croissance.

Une réalité qui découle du fait que de nouvelles infections continuent à se produire, alors que les personnes infectées par le VIH vivent plus longtemps.

Environ 75 000 personnes vivent avec le VIH au pays.

«Le seul moyen de savoir avec certitude si vous êtes séropositif pour le VIH ou pas, c'est de vous faire dépister», mentionne Gary Lacasse, directeur général de la Société canadienne du sida.

«Plus tôt on sait qu'on a le virus, plus tôt on peut en prendre le contrôle et éviter des dommages à notre système immunitaire», ajoute-t-il.