Source ID:534000; App Source:cedromItem

On meurt plus à l'hôpital durant la fin de semaine

Une nouvelle étude menée par le Dr Samy Suissa, du Centre d'épidémiologie... (Photo: Martin Chamberland, Archives La Presse)

Agrandir

Photo: Martin Chamberland, Archives La Presse

Une nouvelle étude menée par le Dr Samy Suissa, du Centre d'épidémiologie clinique de l'Hôpital général juif de Montréal, montre que les patients souffrant de maladie pulmonaire chronique ou de pneumonie sont plus nombreux à mourir durant le week-end que la semaine.

Des études précédentes avaient fait ressortir «l'effet week-end», soit le fait que les patients admis la fin de semaine risquent davantage de mourir. Mais c'est la première fois que des chercheurs montrent que les risques de décès sont plus élevés le week-end, et ce, même si le patient a été admis en semaine.

Selon l'étude, qui a analysé les dossiers de plus de 300 000 patients, le taux de décès est de 7% plus élevé le samedi et le dimanche.

«Les résultats suggèrent donc que l'augmentation du risque de mort est due à une qualité de soins réduite ou à un accès réduit à des soins de qualité la fin de semaine», écrit l'Hôpital général juif dans un communiqué.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer