Santé Canada a publié des excuses après l'envoi de lettres qui ont identifié des milliers d'utilisateurs de marijuana à des fins médicales.

Publié le 22 nov. 2013
LA PRESSE CANADIENNE

Le ministère a récemment envoyé près de 40 000 lettres d'information aux personnes intéressées par les changements qui seront apportés le 1er avril au programme d'accès à la marijuana.

Or, les lettres sont arrivées dans une enveloppe faisant explicitement référence à ce programme et sur laquelle était inscrit le nom du patient.

Dans une déclaration publiée sur le site Internet du ministère, le sous-ministre de la Santé, George Da Pont, exprime des regrets et mentionne qu'il s'agit d'une erreur administrative. Il ajoute que Santé Canada n'agit habituellement pas de cette façon.

Le ministère soutient qu'il en discute avec le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada.

Un utilisateur de marijuana à des fins médicales, Marcel Gignac, estime que cette gaffe a permis de cibler des patients qui craignent maintenant des intrusions dans leur domicile.

M. Gignac, qui est porte-parole de l'Alliance canadienne des patients pour le cannabis médicinal (MCPAC), estime qu'à la suite de cet envoi, des patients se retrouvent identifiés socialement et craignent d'être victimes de vols.