Cela fait un mois, ce mardi, que les visites sont interdites à l'hôpital Santa Cabrini de Montréal, en raison d'une éclosion d'entérocoques résistants à la vancomycine (ERV), des bactéries insensibles à plusieurs antibiotiques. Un total de 79 personnes ont été contaminées par cette bactérie depuis janvier.

MARIE ALLARD LA PRESSE

« Présentement, on a 35 patients qui sont porteurs d'ERV, a dit à La Presse Rocco Famiglietti, directeur des communications de l'hôpital. Ces patients ne sont pas infectés, mais seulement colonisés. La nuance est importante. » Onze nouveaux cas sont apparus dans la dernière semaine.

« On va rouvrir progressivement les visites à compter de jeudi 14 février, avec des horaires restreints, de 11h à 13h », a annoncé M. Famiglietti. Un seul visiteur sera permis par patient.

Les entérocoques résistantes n'entraînent généralement pas de maladie chez les gens en bonne santé, mais peuvent causer des infections difficiles à traiter chez les personnes immunodéprimées.