Source ID:news·20121015·LA·0014; App Source:cedromItem

Places en CHSLD: des aînés préoccupés

Le ministre de la Santé, Réjean Hébert... (La Presse)

Agrandir

Le ministre de la Santé, Réjean Hébert

La Presse

Moins de places en centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et plus de services à domicile: le Dr Réjean Hébert agit de façon précipitée, selon l'Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic (AQRP).

Principal regroupement indépendant des retraités de la province, l'AQRP est «très préoccupée» par les propos du nouveau ministre de la Santé.

Quelque 4300 personnes attendent actuellement une place en CHSLD, de sorte que miser entièrement sur l'amélioration des soins à domicile est un trop grand risque, indique Mathieu Santerre, porte-parole de l'AQRP.

«Notre crainte fondamentale est que l'on ferme des places à court terme et que les soins requis à domicile, promis par le gouvernement, ne suivent pas la même cadence. Dans le fond, on se retrouverait dans une situation de coupure de service pour certaines personnes. Et là, on a déjà 4300 personnes en attente.»

En entrevue avec La Presse la semaine dernière, le Dr Réjean Hébert a annoncé des changements à prévoir au système de santé. Il cherche notamment «des solutions à l'extérieur de l'hôpital», a-t-il dit. Selon le ministre, le Québec doit emprunter le virage des services à domicile, compte tenu du vieillissement de la population.

Mathieu Santerre est du même avis, mais il demande au Dr Hébert de faire preuve de prudence afin de ne pas vivre une «crise comparable à la désinstitutionnalisation en santé mentale, où des personnes ayant besoin de soins se sont retrouvées à la rue sans les services appropriés».




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer