Montréal, où les Groupes de médecine familiale se sont traditionnellement implantés avec moins de facilité, a accueilli deux nouveaux GMF, lundi, soit un inauguré officiellement et un autre nouvellement formé.

Lia Lévesque LA PRESSE CANADIENNE

Deux ministres du gouvernement Charest se sont déplacées pour marquer l'événement, Line Beauchamp (Éducation) et Christine St-Pierre (Culture et Communications). Leurs circonscriptions respectives sont situées dans la région nord de Montréal, comme les deux GMF concernés.

Le GMF Ahuntsic et le GMF Désy-Sainte-Colette regroupent plusieurs médecins de famille dans différentes cliniques, de manière à accroître l'accès à ces médecins pour les patients, particulièrement dans un contexte de pénurie de médecins de famille. Ils porteront une attention particulière aux clientèles âgées et vulnérables.

Le GMF Désy-Sainte-Colette vient ainsi d'être formé, devenant le 26e GMF de la région de Montréal. Celui d'Ahuntsic a déjà été formé et était pour l'occasion inauguré.

Au Québec, 215 GMF ont été formés.

Le GMF Désy-Sainte-Colette a 6661 patients inscrits - plusieurs proviennent des cliniques médicales qui existaient déjà avant la formation du GMF - et s'est doté d'une cible de 12 000 patients en cinq ans.

Le GMF Ahuntsic a 10 755 patients inscrits et une cible de 15 200 patients en trois ans.

La ministre Beauchamp, qui est députée de Bourassa-Sauvé, se dit consciente que l'arrivée de ces deux GMF ne solutionnera pas tous les problèmes d'accès, mais croit qu'ils représentent une partie de la solution.