La population pourra bientôt savoir combien d'erreurs médicales sont enregistrées dans les établissements de santé au Québec. Le gouvernement inaugurera cet automne au coût de trois millions de dollars un registre national des accidents et incidents médicaux, a rapporté TVA, jeudi.

LA PRESSE CANADIENNE

À la suite de décès reliés à des erreurs médicales, le Parti québécois avait lancé en 2002 une vaste enquête. Elle avait mené à l'adoption d'une loi sur le dévoilement des erreurs médicales et un registre national avait été promis.

Huit ans plus tard, il semble que le registre verra finalement le jour.

Le ministre de la Santé, Yves Bolduc, a fait valoir que des comités avaient pris le temps nécessaire pour mettre en place un système fiable.