Source ID:; App Source:

Grippe porcine: 13 cas confirmés au Canada

Le Canada est loin d'être épargné par la soudaine propagation de la grippe porcine, alors que 13 cas sont désormais confirmés au pays.

En plus des quatre cas en Nouvelle-Écosse et des deux cas en Colombie-Britannique décelés en fin de semaine, les autorités ont confirmé mardi que sept autres personnes ont été infectées par le H1N1. Quatre de ces nouveaux cas ont été diagnostiqués en Ontario, deux en Alberta et un autre en Colombie-Britannique.

De nouveaux cas de grippe porcine sont également recensés dans des pays qui étaient épargnés jusqu'à maintenant. Une situation qui préoccupe l'Organisation mondiale de la santé, même s'il n'est pas question pour le moment de fermer les frontières.

Plusieurs pays, dont le Canada et les États-Unis, demandent toutefois à leurs ressortissants de ne pas voyager au Mexique si ce n'est pas absolument nécessaire.

L'OMS répertorie désormais 79 cas de grippe porcine confirmés par des tests en laboratoire. Hier, ce chiffre était de 73. L'organisation a d'ailleurs haussé son niveau d'alerte de trois à quatre sur une échelle de six hier.

«C'est clairement une étape importante», a indiqué le Dr Keiji Fukuda, directeur général adjoint par intérim du Health Security and Environment de l'OMS.

Cela ne signifie pas que le virus de la grippe porcine évoluera vers une pandémie, mais la possibilité est prise très au sérieux. «Tous les pays devraient profiter de ce moment pour se préparer à l'éventualité d'une pandémie», a ajouté le Dr Fukuda.

Selon les données de l'OMS, 40 cas confirmés de grippe porcine ont été recensés à ce jour aux États-Unis, 26 au Mexique dont sept décès, 13 au Canada, deux en Grande-Bretagne, deux en Espagne et trois en Nouvelle-Zélande.

Le CDC américain (Centers for Disease Control and Prevention) vient toutefois de procéder à une mise à jour de ses informations. On dénombre maintenant 64 cas de grippe porcine aux États-Unis, dont un foyer important à New York avec 45 personnes infectées.

Selon les informations qui circulent, le Mexique compterait par ailleurs 152 décès liés à la grippe porcine, tandis que deux cas de contamination seraient répertoriés en Israël. Des informations qui ne sont pas confirmées par l'OMS, qui reçoit ses données des pays au fur et à mesure que la situation évolue.

La situation aux États-Unis est suivie avec beaucoup d'intérêt. Des cas de grippe porcine ont été décelés parmi un groupe d'étudiants de New York qui revenait d'un voyage au Mexique. Les autorités croient maintenant que ces étudiants ont contaminé certains de leurs proches qui n'avaient pas fait le voyage.

Cela signifierait que le virus se transmet dans la communauté, ce qui pourrait forcer l'OMS à rehausser de nouveau son niveau d'alerte.

Pour le moment, «il y a beaucoup de spéculation sur l'origine du virus, mais il est encore trop tôt pour l'identifier», a noté le Dr Fukuda.

L'OMS n'a pas émis de consignes aux voyageurs pour restreindre les déplacements. Par contre, plusieurs pays de l'Union européenne ont demandé à leurs ressortissants d'éviter certains pays comme le Mexique, le Canada et les États-Unis.

Les autorités canadiennes ont d'ailleurs changé leur fusil d'épaule à ce sujet tard lundi soir. Un avis aux voyageurs a été émis, demandant aux ressortissants canadiens d'éviter les voyages non essentiels au Mexique.

Des conférences de presse quotidiennes sont organisées pour faire le point sur la situation, tant au Québec qu'au Canada.




À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer