Personnalités La Presse



Sophie Nélisse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
L'actrice Sophie Nélisse... (Photo: Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

L'actrice Sophie Nélisse

Photo: Martin Chamberland, archives La Presse

 

Martin Beauséjour
La Presse

Avec son interprétation de Liesel Meminger, dans le film La voleuse de livres, la jeune actrice québécoise a séduit Hollywood. Ce rôle est le début d'une carrière américaine fort prometteuse pour la Montréalaise de 13 ans. Sophie Nélisse est notre Personnalité de la semaine.

La jeune actrice vient de démarrer sa carrière américaine sur les chapeaux de roues. Son interprétation de Liesel, dans le film de Brian Percival, a charmé la critique chez nos voisins du Sud. Sophie Nélisse y joue une jeune Allemande qui se découvre une passion pour la lecture et qui finit par la partager avec un jeune Juif que ses parents adoptifs cachent dans la cave, en pleine Seconde Guerre mondiale.

En ce début d'année, la Montréalaise aux grands yeux bleus renoue déjà avec le travail, après des vacances passées en famille, à Montréal, avec ses grands-parents «qu'elle aime énormément». Janvier est en effet un mois très chargé pour l'actrice de 13 ans. Trois tournées de promotion sont au programme pour le film. Elle est attendue en Israël, à Rome et à Berlin.

Sophie Nélisse doit aussi assister à plusieurs remises de prix, dont les Critics' Choice Awards, qui auront lieu le 16 janvier, à Los Angeles. La Québécoise est en lice pour le prix du meilleur jeune acteur ou actrice. Elle recevra aussi, le 9 mars, le prix Révélation de l'année, au gala des Satellite Awards. Rappelons que sa performance lui a déjà valu un prix similaire au gala des Hollywood Film Awards, l'année dernière.

Bien que flattée par tous ces prix et mentions, la principale intéressée avoue «ne pas trop s'en faire». «Oui, ça fait plaisir quand les autres reconnaissent ton travail, précise-t-elle. Mais je m'efforce de donner le maximum et de faire de mon mieux durant le tournage. Et c'est ce qui est le plus important, je crois.»

Talent naturel

Reste que toutes ces nominations prouvent que la jeune actrice a un talent naturel pour le jeu. «Je n'ai jamais suivi de cours de théâtre et je n'ai jamais senti le besoin d'en prendre. Je fais ce métier depuis que je suis très jeune. Mais si je sens un jour qu'une formation pourrait m'être utile, pourquoi pas?»

Elle avait aussi remporté en 2012 le Jutra et le Génie de la meilleure actrice de soutien pour son rôle d'Alice, dans le film Monsieur Lazhar, de Philippe Falardeau.

Aussi à l'aise en français qu'en anglais, et sur les plateaux de télé que de cinéma, la comédienne est décidément promise à un bel avenir. «Il y a plusieurs auditions qui s'en viennent en 2014», affirme celle qui joue aussi dans la série québécoise Les Parent.

Quel type de rôle aimerait-elle décrocher en 2014? «J'aimerais bien jouer dans une comédie dramatique et jouer une fille un peu baveuse, un peu méchante. Une fille qui a réponse à tout et qui cause bien des problèmes. Bref, une fille qui fait tout ce que je n'ai pas le droit de faire à la maison.»

Partager

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer