Le manège phare du parc d'attractions La Ronde a donné des frissons à ses passagers, hier, et beaucoup plus qu'à l'habitude. Vingt-six personnes ont été coincées dans le Monstre pendant près de deux heures, forçant les pompiers de Montréal à effectuer un sauvetage de haute voltige pour les sortir de leur fâcheuse position.

Martin Croteau LA PRESSE

Il était 13h45 lorsqu'un train des célèbres montagnes russes, reconnaissables à leur imposante structure de bois, s'est immobilisé avant d'avoir achevé son parcours.«On était rendus vers la fin, raconte Charles-Philippe Thibault, qui se trouvait à bord. Le manège montait dans une côte, on n'était pas assez lourds, alors on a recommencé à descendre et on est restés dans une pente.»

Les 26 passagers - 25 adolescents et un seul adulte - étaient suspendus à une quinzaine de mètres de hauteur, incapables de quitter leur place.

«Au début, ça criait vraiment, a confié aux journalistes Mathilde Léger, encore sous le choc. C'était fou, tout le monde capotait. Puis, on s'est calmés, on a commencé à faire des blagues et à se raconter des histoires.»

Accourus sur les lieux peu avant 14h, les pompiers ont mobilisé une équipe spécialisée dans les manoeuvres en hauteur. Ils ont tendu un câble le long d'un escalier de service qui longe les rails, et ils y ont attaché les passagers à l'aide de harnais. Ils les ont ensuite escortés en bas, un à un. L'opération a duré environ une heure et demie.

«Ce n'est pas une pente abrupte, a indiqué le chef des opérations du Service des incendies de Montréal, Michel Bourgeois. Il n'y a personne de blessé et ça s'est déroulé de façon sécuritaire.»

N'empêche, la commotion n'est pas passée inaperçue parmi les clients du parc d'attractions. Plusieurs ont été médusés par les spectaculaires manoeuvres des pompiers. Et effrayés à l'idée de défier le Monstre à l'avenir.

«J'en ai vu qui sortaient et, rendus au sol, ils avaient l'air sous le choc», a raconté une mère de famille, dont les enfants ne comptent pas remonter à bord du Monstre de sitôt.

Les causes de la panne restent nébuleuses. Car le Monstre n'est pas équipé d'un système de propulsion. Les wagons avancent par la seule force de la gravité.

«Il y a des tests qui ont été effectués ce matin, comme tous les jours sur tous les manèges, a expliqué le porte-parole du parc d'attractions, Martin Roy. Ce matin, ça a été fait avec succès. Manifestement, les conditions météorologiques, atmosphériques et autres ont changé, ce qui fait que la vitesse du train a été ralentie.»

La Ronde a empêché les journalistes d'accéder à son parc pendant les manoeuvres de secours. Des clients rapportent même que des gardiens de sécurité les ont empêchés de photographier les opérations. Selon un témoin, l'un d'entre eux aurait même fouillé le sac d'un client pour s'assurer qu'il ne contenait pas d'appareil photo.