Le plus distinctif des immeubles d'habitation de Montréal, Habitat 67, construit durant l'année de l'Expo, a été classé «monument historique» par le gouvernement du Québec, a annoncé hier la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec, Christine St-Pierre.

Bruno Bisson LA PRESSE

En présence de son illustre concepteur, l'architecte Moshe Safdie, qui avait 25 ans à peine à l'époque où il a imaginé ce complexe, la ministre a salué la réussite de ce «concept révolutionnaire qui a influencé l'architecture mondiale» et qui demeure, aujourd'hui, une des plus prestigieuses adresses de Montréal.

 

L'extérieur du bâtiment de l'avenue Pierre-Dupuy, dans la Cité du Havre, de même que les deux appartements qui appartiennent encore à M. Safdie, au 10e étage, ont ainsi été classés comme des fleurons du patrimoine moderne du Québec. Cela permettra aux administrateurs de l'immeuble d'obtenir des subventions du Fonds du patrimoine culturel du Québec, qui financera jusqu'à 40% les prochains travaux de restauration.

Visiblement ému, l'architecte de réputation internationale s'est dit «touché et honoré» par le geste de Québec. Il a révélé que ses appartements seront bientôt cédés à une institution publique afin de permettre au plus grand nombre de visiter cet immeuble de conception unique, dont l'assemblage de cubes évoque spontanément des blocs LEGO.

Ce complexe résidentiel comprend 148 appartements d'un ou deux étages, groupés dans trois «pyramides» constituées d'un ensemble de 354 cubes préfabriqués et agencés de façon à offrir à chaque résidant une terrasse aménagée sur le toit des unités construites en dessous, des vues imprenables sur le fleuve Saint-Laurent et le Havre, et ce, à cinq minutes à peine du centre-ville de Montréal.

M. Safdie a tenu hier à rendre hommage aux autorités fédérales et municipales de l'époque, «qui ont accepté de faire confiance à un jeune architecte qui n'avait encore rien construit de sa vie», et sans lesquelles la construction de ce complexe n'aurait jamais été possible.

Plus de 40 ans après sa construction - les premiers appartements d'Habitat 67 ont été construits pour l'Expo 6 -, le complexe d'habitation de M. Safdie, qui visait à marier la tranquillité et l'intimité de la vie de banlieue à la densité d'occupation des villes, est toujours habité. Plusieurs de ses résidants étaient d'ailleurs présents, hier, à l'annonce du classement historique de leur immeuble.

Selon une recherche menée à la demande de La Presse par Vincent Bilodeau, agent immobilier de Royal Lepage, au moins sept de ces appartements de grand prestige sont actuellement à vendre, à des prix variant de 469 000$ (pour 1248 pieds carrés) à 858 000$ (pour 1872 pieds carrés et trois chambres à coucher).

L'École de design de l'UQAM organisera par ailleurs une visite gratuite et guidée du complexe, samedi prochain, en collaboration avec les administrateurs d'Habitat 67.

Pour en savoir plus:

www.habitat67.com

Visite gratuite le samedi 4 avril de 10h30 à 13h Départ de l'École de design de l'UQAM

Détails et réservations: www.etudier.uqam.ca