Une entente de principe est intervenue entre la Ville de Montréal et le Syndicat des professionnelles et professionnels municipaux de Montréal (SPPMM) pour le renouvellement de la convention collective de ses 1200 membres répartis dans les services centraux et dans les arrondissements.

Éric Clément LA PRESSE

«Cette entente s'est matérialisée en raison de notre volonté commune de privilégier avant tout le dialogue et la négociation directe pour résoudre les enjeux, a dit, ce lundi, Claude Dauphin, président du comité exécutif de la Ville de Montréal. C'est ainsi que nous avons pu identifier concrètement des solutions répondants aux attentes des parties. Par ailleurs, cette entente de principe respecte le cadre financier que nous avons mis de l'avant et qui guide les négociations avec l'ensemble des employés de la Ville.»

Le cadre financier prévoit des indexations salariales de 0% pour 2007 et de 2% pour 2008, 2009 et 2010. Cette entente de principe est la troisième conclue depuis 2008, après celle intervenue en janvier 2008 avec le Syndicat des cols blancs (10 000 employés) et celle signée en mai 2008 avec le syndicat représentant les ingénieurs et les scientifiques (250 employés).