Alors qu’une grève aura lieu mercredi et jeudi à la traverse reliant Montmagny à L’Isle-aux-Grues, le Tribunal administratif du travail a donné son aval à l’entente qui était intervenue entre les parties pour maintenir les services essentiels.

Le syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, a annoncé une grève à cette traverse du 5 juin 6 h au 7 juin 6 h. Il représente les officiers de navigation, les officiers mécaniciens, les matelots et les amarreurs.

En vertu de l’entente intervenue entre la Société des traversiers du Québec et le syndicat des Métallos, une équipe régulière sera disponible sur le navire pour les voyages du 5 juin à 6 h 15 de LL’Isle-aux-Grues vers Montmagny et à 7 h 15 de Montmagny vers LL’Isle-aux-Grues. Le 6 juin, les voyages auront lieu à 6 h 30 de LL’Isle-aux-Grues vers Montmagny et à 8 h 15 de Montmagny vers l’Isle-aux-Grues.

La Société des traversiers a fait savoir que « seuls ces voyages seront à l’horaire pendant la grève ». En conséquence elle « invite ses clients à limiter leurs déplacements non essentiels pendant cette période ».

L’Isle-aux-Grues est située au cœur du fleuve Saint-Laurent et aucun pont ne la relie au continent. Sans lien routier, le traversier est donc essentiel aux insulaires, aux travailleurs, aux commerçants et est également prisé par les touristes.

En 2022-2023, le traversier Montmagny–L’Isle-aux-Grues a transporté 36 939  passagers et 15 285 véhicules, précise-t-on dans la décision du Tribunal administratif du travail.

Le litige quant au renouvellement de la convention collective porte principalement sur les salaires.

La convention collective est échue depuis le 31 mars 2023.

« Le message à l’employeur est clair. Aujourd’hui, c’est deux jours de grève, mais les choses pourraient se compliquer cet été si rien ne bouge. Le gouvernement doit débloquer les fonds nécessaires pour que les négociateurs de la Société des traversiers du Québec aient la capacité de faire progresser les discussions à la table de négociation », a commenté le président de la section locale concernée du syndicat des Métallos, Dave Turcotte.