(Asbestos) La Ville d’Asbestos accueille depuis lundi matin les suggestions pour son nouveau nom.

La Presse canadienne

La population peut désormais transmettre ses idées en ligne ou en personne à l’hôtel de ville et à la bibliothèque municipale, jusqu’au 13 mars prochain.

Le 27 novembre dernier, le conseil municipal a annoncé le lancement du processus à la suite de réflexions sur l’avenir économique de la ville. Asbestos veut se défaire de la connotation négative de son nom qui signifie amiante, en anglais.

Asbestos, une ville d’environ 7000 habitants située à une cinquantaine de kilomètres au nord de Sherbrooke, a été nommée ainsi pour le minerai qui y a été extrait pendant plus d’un siècle. Considéré toxique, l’amiante est maintenant interdit dans de nombreux pays.

La communauté d’Asbestos est invitée à proposer des choix de noms en s’inspirant des critères suivants : un nom de langue française, laïc, dynamique et rassembleur, qui contribuera à l’essor de la ville, qui sera représentatif de la région et de sa géographie et qui illustrera l’histoire de la Ville, mais sans connotation directe avec l’amiante.

Sur la base des suggestions qui seront faites, une courte liste de noms sera déterminée par le conseil municipal en collaboration avec le Comité consultatif d’acceptabilité sociale, avant d’être soumise à un vote consultatif entre le 30 mars et le 24 avril.

Le nouveau nom de la ville sera rendu public lors de la séance du conseil municipal du 4 mai. Le coût de la démarche de changement de nom a été évalué par la Ville d’Asbestos à environ 100 000 $.