(Saint-Étienne-des-Grès) Les pompiers de la SOPFEU ont finalement maîtrisé l’incendie qu’ils combattaient depuis vendredi. Ils sont toujours 21 pompiers sur les lieux tandis que s’amorce le travail « plus minutieux » d’extinction de toutes les sources de chaleur résiduelle, explique Isabelle Gariépy, porte-parole de l’organisme voué à la protection des forêts contre les incendies.

Sébastien Houle
Le Nouvelliste

« On entre dans un travail terrain en vue de pouvoir le déclarer éteint », souligne Mme Gariépy. Ce sont finalement 25 hectares de forêt qui auront été ravagés par les flammes. Si le chiffre de 40 hectares a circulé hier, c’est que le périmètre urbain d’évacuation y était probablement inclus, continue la porte-parole de la SOPFEU.

> Lisez le texte complet sur le site du Nouvelliste