(Québec) La grève des employés syndiqués a été évitée à la Station de ski de Stoneham.

La Presse canadienne

Les membres du Syndicat des employés de la Station de ski de Stoneham, près de Québec, ont adopté jeudi soir à 98% l’entente de principe intervenue avec leur employeur à la suite d’une séance de négociation intensive la fin de semaine dernière.

Le syndicat affilié à la CSN rapporte que les syndiqués profiteront d’augmentations de salaire de 6,72% en moyenne pour la première année, de 3,05% en 2020, 2% en 2021 et en 2022 et 2,5% en 2023. De plus, l’employeur bonifiera sa contribution aux régimes de retraite (REER) des employés réguliers.

La convention collective, d’une durée de cinq ans, arrivera à échéance le 4 juin 2024.

Les syndiqués avaient rejeté une hypothèse de règlement jeudi dernier et adopté à 86,7% un mandat de moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève à exercer au moment jugé opportun. Cela aurait pu perturber les activités lucratives de la station de ski pendant la période des Fêtes.

Le Syndicat des employés de la Station de ski de Stoneham compte entre 200 et 250 membres en haute saison.

La Station de ski de Stoneham est une propriété de la compagnie Resort of the Canadian Rockies, de l’Alberta, qui détient aussi la Station du Mont-Sainte-Anne.