Des représentants de l’Alliance du corridor ferroviaire Estrie Montérégie (ACFEM) se sont déplacés sur les lieux du déraillement à Bolton-Ouest afin de constater l’état du chemin de fer. Préoccupés, ils interpellent les gouvernements pour que des actions soient portées. Respectivement président et vice-président de l’ACFEM, les maires de Bromont (Louis Villeneuve) et de Farnham (Patrick Melchior) ont rejoint sur les lieux, dimanche matin, les maires de Lac-Brome (Richard Burcombe), de Bolton-Ouest (Jacques Drolet) et de Sherbrooke (Steve Lussier).

La Voix de l’Est

Drame évité

« Pour nous, c’était hyper important d’être là parce que c’est un déraillement, explique M. Villeneuve en insistant sur le dernier mot. L’ACFEM est là pour la sécurité, on veut rendre cette voie ferrée sécuritaire. Et c’était important d’être là en appui au maire de Bolton-Ouest. Ce déraillement-là aurait pu avoir des conséquences beaucoup plus graves. Trois cents mètres plus loin, il y a des wagons de propane qui sont stationnés. Tout près du déraillement, il y a un cours d’eau qui se déverse dans le lac Brome, qui est notre source d’eau potable. »

> Lisez l’article complet sur le site internet de La Voix de L'Est