(Gatineau) La Ville de Gatineau met en place des mesures pour restreindre les effets d’une possible crue printanière, deux après que plusieurs secteurs de la ville aient été gravement inondés.

La Presse canadienne

Le site web de la Ville affiche d’abord une lecture des niveaux d’eau des rivières des Outaouais et Gatineau dans des secteurs davantage menacés, qui comporte des mises à jour. Mercredi matin, les niveaux étaient normaux et aucune surveillance particulière des débits d’eau n’était requise.

Cependant, la Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais signale que des précipitations de 30 à 55 millimètres de pluie sont prévues sur l’ensemble du bassin versant à partir de jeudi. Combinée à la fonte des neiges au centre et au sud du bassin versant de la rivière, la pluie pourrait faire augmenter rapidement les niveaux d’eau et les débits sur le tronçon principal de la rivière des Outaouais à partir de la fin de semaine.

Le couvert de neige au sol pour une grande partie du bassin versant demeure deux fois plus important que la normale pour cette période de l’année.

La Commission prévoit que les seuils d’inondations mineures seront dépassés au cours de la fin de semaine dans les secteurs vulnérables allant du lac Coulonge, à environ 90 kilomètres au nord-ouest de Gatineau, jusqu’à la région de Montréal.

Les principaux réservoirs du nord du bassin versant retiendront une grande partie du ruissellement de ce secteur. Toutefois, dans le centre et le sud du bassin, les ouvrages ont une capacité d’emmagasinement négligeable. Par conséquent, ils ne peuvent réduire significativement la hausse des débits et des niveaux d’eau engendrée par le ruissellement printanier.

À compter de ce mercredi à 13 h, les citoyens de Gatineau habitant les zones les plus susceptibles d’être touchées pourront se procurer des sacs de sable ; une preuve de résidence sera demandée à ces gens qui demeurent dans des lieux précis de secteurs d’Aylmer, de Gatineau et de Masson-Angers.

Les riverains de la ville sont invités à s’abonner aux alertes par texto et par courriel qui seront émises par les autorités en cas de besoin. Ils sont invités à de munir d’une trousse d’urgence contenant les articles essentiels pour chaque membre de la famille et à faire des provisions de nourriture et de biens qui permettront de subsister pendant plusieurs jours.