La Société des traversiers du Québec (STQ) doit faire l’acquisition du NM Saaremaa pour le service de la traverse maritime Matane-Baie-Comeau-Godbout, perturbé à répétition depuis plusieurs mois.

La Presse canadienne

Un point de presse a été convoqué par le PDG par intérim de la STQ, Stéphane Lafaut, mercredi après-midi.

Sur Twitter, la STQ a confirmé être « en processus d’acquisition du NM Saaremaa comme navire de relève permanent ». Le Saaremaa se trouverait présentement en Allemagne.

« Il s’agit d’une transaction internationale complexe qui n’est pas officialisée. La STQ réservera ses commentaires pour le moment. La presse sera convoquée mercredi à ce sujet », a-t-on indiqué.

Le F. A. -Gauthier est en cale sèche depuis plusieurs semaines. Ce navire flambant neuf a dû être envoyé pour réparation après que l’on eût constaté des vibrations anormales des propulseurs.

Il y a une semaine, M. Lafaut soutenait que son organisation était « très près de la ligne d’arrivée » afin d’en venir à une entente avec le propriétaire d’un navire de relève pour fournir le service dans l’attente de la réparation du F. -A. -Gauthier.

Mardi, le chef intérimaire du Parti québécois, Pascal Bérubé, espérait une issue satisfaisante à l’approche de la saison touristique.

« Il y a 80 millions qui sont réservés dans le budget 2019-2020 pour un navire de remplacement du remplaçant du F. A-Gauthier, alors c’est énormément de sommes d’argent qui sont engagées », a-t-il affirmé aux journalistes.

« J’espère que cette fois-là, le ministre va le faire inspecter », a-t-il ajouté.