La mairesse suppléante de Gatineau, Nathalie Lemieux, sera démise de ses fonctions en raison des propos controversés qu'elle a tenus dans Le Droit, plus tôt vendredi, sur l'islamophobie et l'intégration des communautés musulmanes. La crédibilité de la Ville de Gatineau était en jeu, indique le maire Maxime Pedneaud-Jobin.

MATHIEU BÉLANGER LE DROIT

«Depuis quelques années, et en particulier depuis la tuerie de la Mosquée de Québec, j'ai travaillé fort pour le vivre-ensemble, a rappelé le maire Pedneaud-Jobin. Le conseil municipal croit profondément dans le vivre-ensemble, je pense que les gens de Gatineau croient dans ces efforts-là pour rapprocher les communautés. Pour moi, les propos de Mme Lemieux vont très exactement dans le sens contraire. Le rôle d'une ville c'est de rassembler les gens et de les asseoir ensemble pour avoir un dialogue. Pour rester un interlocuteur crédible, il faut nous-même avoir une approche nuancée quand on parle de ces sujets qui peuvent nous diviser. C'est pour ça que je me dissocie complètement des propos de la conseillère.»

Vous pouvez lire l'article en entier sur LeDroit.ca.