Source ID:; App Source:

Le maire de Saint-Bruno quitte la vie politique

Le maire de Saint-Bruno-de-Montarville, Claude Benjamin... (Photo: archives La Presse)

Agrandir

Le maire de Saint-Bruno-de-Montarville, Claude Benjamin

Photo: archives La Presse

Le maire de Saint-Bruno-de-Montarville, Claude Benjamin, a annoncé qu'il ne briguerait pas de troisième mandat aux élections municipales de novembre prochain. Il a fait cette annonce mardi soir au cours d'une réunion de son parti, l'Alliance municipale.

Pour l'instant, aucun successeur n'a été désigné, mais le nom de la conseillère municipale Thérèse Hudon circule parmi les prétendants.

Le maire Benjamin a fait les manchettes plus d'une fois dans les derniers mois. Il s'est d'abord retrouvé sous les feux des projecteurs en décembre dernier. Une vidéo sur YouTube avait montré plusieurs citoyens se faire expulser par la police des réunions du conseil municipal au cours de l'année 2012.

En entrevue au 98,5 FM, Claude Benjamin s'était défendu de recourir trop facilement à l'expulsion. Il avait soutenu qu'il était forcé d'agir ainsi «quand les gens se mettent à sacrer, vociférer, faire des doigts d'honneur». La vidéo ne montrait cependant aucun citoyen agir de la sorte.

Puis, en février, La Presse a révélé que le Commissaire au lobbyisme avait l'intention d'avoir à l'oeil la Ville de Saint-Bruno. Le commissaire François Casgrain venait de prendre connaissance d'une vidéo tournée durant une réunion du conseil municipal au cours de laquelle étaient évoqués les liens entre le maire Claude Benjamin et le sénateur Paul Massicotte.

Le sénateur Massicotte est le promoteur d'un projet immobilier controversé à Saint-Bruno. Il a rencontré le maire Benjamin à deux reprises au cours des dernières années, mais il n'est pas inscrit au registre des lobbyistes. Le commissaire a dit vouloir prendre contact avec le maire pour s'assurer que les élus et les fonctionnaires comprennent bien les règles d'éthique établies par la loi. Il entendait aussi poser des questions sur le projet immobilier du sénateur Massicotte. Le maire avait affirmé à La Presse qu'il n'avait jamais été l'objet de lobbyisme et qu'il serait heureux de parler au commissaire.

Moins d'une semaine plus tard, cependant, le maire a servi une mise en garde au commissaire par le truchement des avocats de la ville. Dans la lettre qu'il avait fait parvenir à La Presse, Claude Benjamin disait ne pas voir en quoi il avait enfreint la loi sur le lobbyisme. Les avocats soulignaient également qu'il n'était pas du ressort du commissaire de poser des questions sur le projet immobilier du sénateur Massicotte.

Claude Benjamin a été élu maire de Saint-Bruno pour la première fois en novembre 2005. Il a été réélu en 2009. Les prochaines élections municipales au Québec auront lieu le 3 novembre prochain.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer