Dix-huit nouveaux cas de grippe A(H1N1) au Québec ont été confirmés dimanche, portant à 280 le nombre de cas enregistrés dans la province depuis la fin d'avril.

LA PRESSE CANADIENNE

Ce total comprend des personnes maintenant guéries, et ne réfère donc pas au nombre de patients actuellement atteints. Aucun nouveau cas d'hospitalisation n'a été rapporté, comme ce fut le cas pour 23 des personnes infectées par ce virus jusqu'à présent.

Vendredi, à la direction nationale de santé publique, le docteur Alain Poirier s'était réjoui que le virus de la grippe porcine soit de faible sévérité. Il a toutefois lancé une mise en garde, affirmant que ce genre de virus pouvait se modifier lors de mutations.

Au Canada, le nombre de cas de grippe A(H1N1) a bondi de près de 20 pour cent de mercredi à vendredi, essentiellement en raison d'une augmentation du nombre de cas signalés en Ontario.

L'Agence de la santé publique du Canada faisait état de 1336 cas et deux décès dans neuf provinces et deux territoires en date de vendredi.

Le ministère de la Santé publique rappelle que les symptômes de la grippe A(H1N1) sont similaires à ceux de la grippe saisonnière: fièvre, toux, diminution de l'appétit, maux de tête et douleurs musculaires. Certaines personnes infectées présentent aussi de l'écoulement nasal, des maux de gorge, des nausées, des vomissements et de la diarrhée.

De bonnes pratiques d'hygiène demeurent le meilleur moyen de réduire la propagation du virus, comme se laver souvent les mains avec de l'eau et du savon.