En pleine pénurie de médecins, le Collège des médecins du Québec prend les grands moyens auprès de ses membres qui ne paient pas leur cotisation: ils risquent d'être radiés.

Pascale Breton LA PRESSE

Une lettre en ce sens a été envoyée à tous les médecins à la mi-mai. Le Collège invite les membres à renouveler leur cotisation annuelle. Mais pour être certain que ce soit fait, le Collège les menace de radiation si le paiement n'a pas été reçu à la date fixée.

 

«Nous n'aurons d'autres choix que de radier les retardataires pour non-paiement de la cotisation dès le 2 juillet 2009», peut-on lire dans la lettre que La Presse a obtenue.

Une mesure qui en a choqué plusieurs. Des médecins ont même appelé au Collège des médecins pour remettre en question cette pratique, reconnaît le président et directeur général du Collège, le Dr Yves Lamontagne.

L'intention n'est pas de se mettre à dos les médecins, ni de priver des patients de leurs médecins en pleine pénurie, explique le Dr Lamontagne. «Nous avons toujours été très tolérants. Mais bon an, mal an, ce sont toujours les mêmes médecins qui ne paient pas», explique-t-il. Un nombre qui varie de 1800 à 2200 médecins par année.

La direction du Collège doit relancer ces quelque 2000 retardataires avec des appels téléphoniques, puis des lettres recommandées pendant des semaines. Une mesure qui finit par coûter environ 25 000$ par année, estime le Dr Lamontagne.

Cette année, une cinquantaine de médecins ont finalement été radiés, après plusieurs semaines, parce qu'ils n'avaient pas payé leur adhésion. La mesure a été efficace, note le Dr Lamontagne. «Ces médecins ont immédiatement rappelé au Collège pour payer leur cotisation et se réinscrire. Mais ils ont aussi payé une amende.»

Avec sa nouvelle politique, le Collège des médecins a simplement décidé de procéder comme les autres ordres professionnels, soutient le président et directeur général.

Le Barreau du Québec, par exemple, a radié 123 avocats qui n'avaient pas payé leur cotisation cette année, pour diverses raisons, explique Martine Meilleur, porte-parole du Barreau.

L'inscription au Collège des médecins est obligatoire pour avoir le droit de pratiquer la médecine au Québec. La cotisation annuelle coûte 1000$. La menace semble porter fruits. Même si la date limite est le 1er juillet, le nombre de cotisations payées à ce jour est plus élevé qu'à pareille date l'an dernier.