Des élections complémentaires se tiendront le 22 juin dans les circonscriptions de Marguerite-Bourgeoys et de Rivière-du-Loup.

LA PRESSE CANADIENNE

Le conseil des ministres a adopté un décret à cet effet, mercredi.

Ces deux circonscriptions sont sans député depuis les départs de l'ancienne ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, et de l'ancien chef de l'Action démocratique du Québec, Mario Dumont.

Mme Jérôme-Forget avait été élue pour la première fois en 1998 dans Marguerite-Bourgeoys, située dans le sud-ouest de Montréal. Elle a quitté ses fonctions en avril.

M. Dumont a quant à lui représenté Rivière-du-Loup à partir de 1994, ce qui avait permis à son parti de faire élire son premier député.

Le chef adéquiste a démissionné de ses fonctions en mars dernier, après en avoir fait l'annonce le soir même des dernières élections générales de décembre, où son parti a pris une solide dégelée.

Dans Rivière-du-Loup, l'ancien maire de Rivière-du-Loup, Jean D'Amour, est le candidat libéral, tandis que l'ancien député bloquiste Paul Crête représentera le Parti québécois.

L'ADQ annoncera jeudi le nom de son candidat, qui tentera de garder la circonscription dans le giron adéquiste.

Actuellement, le Parti libéral du Québec compte 65 députés, le Parti québécois en a 51, l'Action démocratique du Québec six et Québec solidaire un.