Le député de La Peltrie, Éric Caire, se lance dans la course à la direction de l'Action démocratique du Québec. Il devient le premier candidat à la succession de Mario Dumont.

Tommy Chouinard LA PRESSE

Élu pour la première fois en 2007, M. Caire a fait part de ses intentions ce midi, au lendemain du dévoilement des règles encadrant la campagne à la direction.

L'élection du prochain chef en février 2010 est «un peu tard» à son goût. Mais il est prêt à s'en «accommoder».

Le député de Shefford, François Bonnardel, entend annoncer dans les prochains jours s'il briguera la direction du parti. Il est fort probable qu'il soit sur la ligne de départ.