La controversée ex-lieutenante-gouverneure du Québec Lise Thibault devra s'expliquer devant les parlementaires cet automne.

Rémi Nadeau LA PRESSE CANADIENNE

La commission de l'administration publique demande la comparution de celle qui a accumulé des dépenses douteuses de 700 000 $ pendant son règne de 10 ans.

Le président de la commission parlementaire, Gilles Taillon, a indiqué mercredi que Mme Thibault pourrait être entendue les 29 et 30 octobre, si le leader du gouvernement, Jean-Marc Fournier, accepte les dates soumises.

Le printemps dernier, la commission s'apprêtait à convoquer Mme Thibault lorsqu'elle a fait volte-face en raison de l'enquête judiciaire en cours à la Sûreté du Québec.

Gilles Taillon a précisé qu'il avait obtenu l'assurance du corps policier que l'audition des témoins dans le dossier serait complétée au début du mois d'octobre.

Lise Thibault devrait donc justifier son comportement devant les élus en commission parlementaire par la suite.

«Il y a plusieurs faits allégués dans le rapport du Vérificateur général au sujet de Mme Thibault, concernant notamment la double facturation et des dépenses excessives. Nous, on veut avoir la vérité», a résumé mercredi le député adéquiste.