Le chef du Parti libéral, Michael Ignatieff, réclame la démission du ministre des Finances, Jim Flaherty, après que ce dernier eut annoncé mardi que le gouvernement fédéral affichera un déficit record de 50 milliards de dollars au cours du présent exercice financier qui prend fin le 31 mars 2010.

Joël-Denis Bellavance LA PRESSE

M. Ignatieff a exigé la tête du grand argentier du pays durant la période de questions en affirmant que M. Flaherty n'a plus la crédibilité pour continuer à assumer ses fonctions de ministre des Finances.

Le chef libéral a rappelé que M. Flaherty avait affirmé, il y a cinq semaines, que les projections du dernier budget selon lesquelles le déficit s'élèverait à 34 milliards de dollars étaient toujours valides.

Or, M. Flaherty a changé son fusil d'épaule lundi après avoir rencontré ses homologues des provinces.

«C'est de l'incompétence jamais vue dans l'histoire de ce pays», a affirmé Michael Ignatieff.

Le premier ministre Stephen Harper a rejeté cette requête. Il a soutenu que le Canada traverse une crise économique sévère et que le gouvernement a adopté des mesures pour soutenir l'économie.