Le chef du Parti libéral du Canada, Michael Ignatieff, exhorte le premier ministre Stephen Harper à jouer un plus grand rôle dans le processus de paix du Moyen-Orient.

LA PRESSE CANADIENNE

Les deux hommes ont rencontré mardi, au cours d'entretiens séparés, le président palestinien, Mahmoud Abbas, qui était de passage à Ottawa.

A la suite de sa rencontre avec le numéro un palestinien, M. Ignatieff a déclaré, dans un communiqué, que le Canada devait jouer un rôle de premier plan dans le processus de paix au Moyen-Orient.

Il a également souligné que l'influence du Canada avait toujours été très respectée dans le monde et qu'Ottawa devait se servir de cette réputation pour aider à construire une paix durable dans la région.

Selon une déclaration diffusée cette fois-ci par l'équipe du premier ministre après sa rencontre avec M. Abbas, le duo a discuté de différentes approches pour remettre le processus de paix sur les rails. Ottawa se dit également convaincu que ces enjeux devraient être réglés entre les parties elles-mêmes.

Dans cette même déclaration, le Canada se dit prêt à aider les deux parties dans le processus de paix de la manière qu'elles jugeront utile. Le premier ministre a également réitéré son engagement à fournir de l'assistance en ce qui a trait aux enjeux touchant la sécurité et les groupes de réfugiés.

La Canada préside un groupe de travail qui explore les différentes solutions afin de venir en aide aux millions de réfugiés palestiniens.

Les conservateurs et les libéraux sont tous deux en faveur d'une solution à deux Etats pour régler ce conflit.