Plus de 1000 personnes se sont recueillies, mercredi, à l'occasion d'un service en mémoire des 17 victimes de l'écrasement d'hélicoptère survenu au large de Terre-Neuve-et-Labrador, il y a une semaine.

Tara Brautigam LA PRESSE CANADIENNE

La cérémonie de prière multiconfessionnelle a été célébrée à la basilique-cathédrale Saint-Jean-Baptiste, à Saint-Jean. L'archevêque Martin Currie a rappelé aux personnes présentes que les travailleurs de la province affrontent depuis longtemps les périls de l'océan, dont beaucoup dépendent pour assurer leur subsistance. Plus d'un Terre-Neuvien et Labradorien reposent maintenant dans le cimetière sous-marin, a-t-il dit.

Les noms des 17 victimes de l'accident survenu jeudi dernier ont été récités, et des prières ont été dites pour l'unique survivant de l'accident.

Le premier ministre Stephen Harper, le ministre de la Défense Peter MacKay, le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador Danny Williams et le lieutenant-gouverneur John Crosbie ont pris part à la cérémonie.

En quittant l'église, M. Harper a évoqué les dangers auxquels sont exposés ceux qui gagnent leur vie en exploitant le riche potentiel des ressources naturelles canadiennes. Cette tragédie a touché des Canadiens de partout au pays, a-t-il affirmé.

Le leader libéral Michael Ignatieff et le leader néo-démocrate ont exprimé leurs condoléances dans des communiqués.

Plus tôt dans la journée, ce qui semblait être la carcasse de l'hélicoptère était arrivé à Saint-Jean à bord d'un navire ayant participé aux opérations de récupération sur les lieux de l'accident, à environ 65 kilomètres au large de Saint-Jean.

L'hélicoptère transportait des travailleurs en direction de deux plateformes de forage pétrolier quand il s'est écrasé après avoir apparemment signalé des ennuis mécaniques.