Une seconde cassette vidéo, constituant une preuve de vie de deux diplomates canadiens et de leur chauffeur nigérien enlevés en décembre au Niger, a été transmise aux autorités canadiennes et maliennes, a déclaré jeudi à l'AFP une source malienne proche du dossier.

Mis à jour le 26 févr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

Des sources maliennes avaient indiqué le 8 février que le Canada avait reçu une première cassette vidéo comme «preuve de vie» de ses deux diplomates enlevés au Niger à la mi-décembre.

«Une deuxième cassette montrant cette fois-ci non seulement les deux diplomates canadiens (Robert Fowler et Louis Gay, ndlr) mais aussi leur chauffeur (Soumana Moukaila) existe», a déclaré à l'AFP une source proche du dossier.

«J'ai vu la cassette. Les deux diplomates, surtout M. Fowler parlait un français impeccable pour dire qu'il est toujours en vie», a ajouté la même source qui avait déjà révélé à l'AFP l'existence d'une première cassette.

«Je sais aussi que la famille du chauffeur nigérien des Canadiens, lui-même enlevé, a visionné la cassette», a ajouté la même source.

La semaine dernière, la branche nord-africaine d'Al-Qaïda avait revendiqué l'enlèvement des deux diplomates canadiens disparus à la mi-décembre et de quatre touristes européens enlevés le 22 janvier au Niger, dans un enregistrement sonore diffusé par la chaîne satellitaire Al-Jazira.

«Parmi les revendications des gens de l'émir Moctar Ben Moctar (l'un des chefs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique, ndlr), il y a la libération de deux Mauritaniens, membres d'Al-Qaïda, détenus dans un pays du Sahel», a ajouté la même source.