Afin d'aider les militaires canadiens à combattre les démons du stress post-traumatique et de les inciter à faire appel à de l'aide professionnelle, les Forces canadiennes sont en voie de créer un document audiovisuel où l'on fait référence à un enseignement de Yoda, personnage bien connu de la saga cinématographique La guerre des étoiles.

André Duchesne LA PRESSE

«On découvre une force lorsqu'on souffre d'une blessure de stress post-traumatique et qu'on se retrouve à la combattre. Et une fois que l'on découvre cette force, on se sent plus fort. Yoda avait raison: si on croit, on peut réussir.»C'est ce que dit en substance Joe X, personnage fictif et représentant un militaire aux prises avec des problèmes de stress psychologique au retour de son déploiement, dans le scénario proposé de cette vidéo dont la production reste à faire.

Dans La guerre des étoiles, Yoda est ce vieux sage rabougri aux oreilles pointues, mais aux enseignements précieux, qui enseigne au guerrier Luke Skywalker à trouver ses forces intérieures. Il montre à Skywalker comment utiliser le pouvoir de son subconscient pour sortir son vaisseau spatial d'un marécage tapi au fond d'une forêt obscure.

Un des buts recherchés par le document est de montrer aux militaires qu'ils peuvent devenir résilients. Autrement dit, qu'ils sont en mesure de développer une résistance aux chocs psychologiques qu'ils subissent durant un déploiement, et même qu'ils peuvent rebondir. Mais cela demande une bonne connaissance de soi et de l'aide...

C'est le quotidien The Globe and Mail qui a publié cette histoire hier matin à partir d'un document d'appel d'offres publié par le ministère des Travaux publics. La Presse a pu prendre connaissance du document dans lequel on explique que la Défense est maintenant à la recherche d'un producteur pour le tournage de la vidéo.

La première version, qui sera tournée dans les prochaines semaines à la base militaire de Valcartier, sera française. Une version anglophone sera tournée dans les deux années suivantes en tenant compte des résultats obtenus avec la première version.

Les intéressés ont jusqu'au 19 février pour soumissionner. La valeur maximale du contrat est de 115 000$.

Une période cruciale

La référence à Yoda est surprenante et... unique. On la trouve une seule fois dans le scénario qui fait plusieurs dizaines de pages.

N'empêche... Pourquoi Yoda? Pourquoi pas Lance Armstrong, Barack Obama ou le Petit Prince comme exemple de persévérance? Notre question au ministère de la Défense nationale est demeurée sans réponse.

Toujours est-il que le scénario est bien fait et donne un aperçu très sérieux de ce que sont les troubles de stress post-traumatiques, des signes annonciateurs et des conséquences, tant pour celui qui en souffre que pour ses proches.

Car avant de vaincre ses démons, le soldat Joe X passe par des étapes très sombres au retour d'un déploiement en Afghanistan. Il est troublé, anxieux, impatient avec sa conjointe et ses enfants. Il explose à la moindre contrariété. La période variant de deux à quatre mois au retour d'une mission est particulièrement cruciale et le soldat doit vite apprendre à identifier les signes de détresse et à faire les démarches appropriées pour y remédier.

Dans le cas de Joe X, c'est en mettant le pied dans un centre de lutte contre le stress post-traumatique qu'il entame le chemin vers la guérison.