Une journaliste canadienne a été enlevée cette semaine dans les zones tribales du nord-ouest du Pakistan, où elle recueillait des éléments pour un documentaire, ont confirmé jeudi les autorités canadiennes.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Beverly Giesbrecht, 52 ans, une journaliste canadienne convertie à l'Islam aussi connue sous le nom de Khadija Abdul Qahaar, a été enlevée mardi par des hommes armés alors qu'elle voyageait dans un taxi dans le district pakistanais de Bannu, frontalier de l'Afghanistan, ont indiqué des médias canadiens.

«Le gouvernement est au courant de l'enlèvement d'une ressortissante canadienne au Pakistan», a déclaré à l'AFP une porte-parole du ministère des Affaires étrangères Lisa Monette.

«Des responsables canadiens sont en contact avec les autorités pakistanaises pour essayer de faire en sorte qu'elle soit libérée rapidement», a-t-elle ajouté.

Cet enlèvement intervient quelques jours après la libération de Mellissa Fung, une journaliste canadienne de la chaîne CBC kidnappée en Afghanistan et relâchée après 28 jours de captivité. Son enlèvement avait été tenu secret et n'a été rendu public qu'après sa libération samedi dernier.