La CBC, le réseau anglais de Radio-Canada, a formulé des excuses et une rétractation pour avoir affiché sur son site Internet une chronique controversée de la journaliste pigiste Heather Mallick portant sur la candidate républicaine à la vice-présidence américaine, Sarah Palin.

LA PRESSE CANADIENNE

À la suite de plus de 300 plaintes de lecteurs, et des critiques de médias tant canadiens qu'américains, John Cruickshank, éditeur à CBC News, a affirmé que la société d'État avait commis une erreur de jugement et que l'article n'aurait jamais dû paraître sur son site.Dans une déclaration diffusée en ligne, M. Cruickshank affirme que les réactions suscitées par la chronique ont incité la CBC à adopter de nouvelles procédures d'édition, afin d'éviter que des textes inappropriés soient publiés à l'avenir.

Dans son article, Mme Mallick écrivait que la candidature de Mme Palin attire les votes des «petits Blancs pauvres» («white trash vote»), avec sa version douce du «look actrice pornographique».

Malgré le tollé suscité par le texte paru le 5 septembre, la CBC avait d'abord défendu l'article offensant et refusé de le retirer du site Internet.

Chargé par la suite d'évaluer l'article contesté, Vince Carlin, l'ombudsman du radiodiffuseur, a estimé que plusieurs des affirmations de son auteure n'étaient pas fondées sur des faits.