Frederico Del Peschio, connu des policiers et copropriétaire d'un restaurant montréalais fréquenté par des membres de la mafia, a été tué par balle en plein jour, hier, dans le stationnement de son établissement. Ce meurtre semble lié au crime organisé, estiment les policiers.

Mis à jour le 22 août 2009
Tristan Péloquin LA PRESSE

Le meurtre est survenu vers 11h30 dans le stationnement du restaurant La Cantina, situé au 9090, boulevard Saint-Laurent, près de la rue Legendre. Des membres notoires de la mafia italienne montréalaise, dont son ancien chef Vito Rizzuto, ont souvent été vus dans cet endroit huppé.

 

Selon les policiers, Del Peschio a reçu au moins un projectile dans le dos. Sa mort a été constatée à l'hôpital. Des sources policières ont indiqué qu'une arme à feu et des douilles de projectile avaient été trouvées dans le stationnement.

Selon un témoin, qui a requis l'anonymat, le tireur aurait agi avec l'aide d'un complice qui l'attendait à bord d'un véhicule. Ce témoin venait de sortir d'un dépanneur situé à quelques mètres du restaurant, lorsqu'il a entendu un coup de feu. «J'avais remarqué quelques instants auparavant qu'une camionnette bleu pâle, dont le conducteur semblait suspect, était garée tout près du restaurant. Quand les coups de feu ont éclaté, la camionnette est aussitôt partie. C'est clair à mes yeux que c'était un véhicule de fuite. Je me suis dit que ces gars-là sont vraiment efficaces et rapides. Je suis sûr que c'est un règlement de comptes», a indiqué ce témoin, qui dit avoir été interviewé par les enquêteurs.

Toujours selon notre témoin, le tireur aurait pris la fuite à pied par la ruelle, qui a rapidement été fermée à la circulation lorsque les policiers sont arrivés. «Quand je me suis rapproché de la victime, je l'ai vue dans son sang. Les employés du restaurant étaient hystériques. Ils tournaient en rond, complètement hystériques», a insisté le témoin.

Les policiers étudient la piste du véhicule de fuite, mais ils n'ont pu confirmer sa véracité hier. Chose certaine, «un homme noir a été vu en train de fuir à pied en direction sud sur Saint-Laurent, peu après les coups de feu», a indiqué Anie Lemieux, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal. «Pour l'instant, on ne peut confirmer hors de tout doute qu'il s'agit d'un meurtre directement lié au crime organisé, mais on peut dire que ça en a l'apparence», a ajouté la porte-parole.

Lié à la mafia sicilienne

Frederico Del Peschio, âgé de 59 ans, était un ami proche de l'ancien chef de la mafia montréalaise, Vito Rizzuto. Son nom avait été mentionné, au milieu des années 80, dans une enquête connue sous le nom d'opération Krunch, qui visait le trafic de cocaïne. À la fin des années 80, il a écopé de cinq ans de prison au Venezuela dans une histoire de trafic de cocaïne impliquant le clan Rizzuto. C'est à son retour au pays, au début des années 90, qu'il a ouvert La Cantina. Selon nos sources, Del Peschio était actuellement actif dans le domaine du prêt usuraire et dans la contrebande de haschisch.

Il s'agit du 21e meurtre cette année sur le territoire montréalais. On en comptait 14, à pareille date, l'année passée.

- Avec la collaboration d'André Cédilot et Patrick Sanfaçon