Détenu depuis hier, le boxeur Arturo Gatti, 37 ans, a été remis en liberté ce matin, au palais de justice de Montréal, sous promesse de se conformer à diverses conditions.

Mis à jour le 17 avr. 2009
Christiane Desjardins LA PRESSE

Outre un dépôt de 2000 dollars, M. Gatti a notamment dû s'engager à ne pas approcher de son ex-conjointe, Amanda Carine Rodrigues, ne pas consommer d'alcool ni de drogues, et ne pas posséder d'arme. Il bénéficie toutefois d'une exception pour son anniversaire en mai et pour un voyage à Las Vegas qu'il doit faire pour son travail. Celui qui a pratiqué la boxe professionnelle de 1991 à 2007, et qui était surnommé «Thuder Gatti», est accusé de voie de fait simple sur Mme Rodrigues, ainsi que d'omission de comparaître. Les faits reprochés se seraient produits le 19 mars dernier (pour le voie de fait) et le 7 avril pour l'omission de comparaître. M. Gatti ne s'était pas présenté devant le tribunal à ce moment.

Un mandat d'arrestation avait alors été lancé contre lui, mais ce n'est que dans la nuit de jeudi, qu'il a été arrêté, alors qu'il se trouvait dans un bar de Montréal.

 Gatti reviendra en cour le 23 juin pour la suite des procédures.