La présence de matière dangereuse dans une usine de Saint-Léonard a provoqué un important branle-bas des pompiers, en plus de forcer l'évacuation des 150 employés de l'endroit.

Hugo Meunier LA PRESSE

Les pompiers ont reçu une alerte pour des matières dangereuses vers 11 h 30 à l'usine Domfoam, située sur le boulevard Langelier.

La compagnie fabrique de la mousse, utilisée notamment pour rembourrer des sofas, fauteuils ou matelas.

L'incident s'est produit lors de la manipulation d'une substance chimique durant des opérations routinières de nettoyage. 

Une réaction chimique se serait alors produite au contact d'eau se trouvant au fond d'un baril. «Ça a provoqué des émanations sous forme de fumée. Il y aura sans doute plus de peur que de mal, mais il ne faut prendre aucune chance», a souligné Yves Boyer, le responsable de la production de la mousse. 

Personne n'a été incommodé par les émanations. L'unité de décontamination est rapidement arrivée sur les lieux.

Une forte odeur âcre de produit chimique flottait dans l'air.

Un important périmètre a été mis en place et les policiers ont bloqué la circulation sur le boulevard Langelier, entre les rues Bombardier et Couture. Des autobus du service incendie de la Ville de Montréal ont été mis à la disposition des employés évacués.

La menace a finalement été écartée et tout est rentré dans l'ordre.

Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse