Louise Desnoyers, une enseignante de 51 ans, qui est accusée d'avoir noyé son fils, va plaider coupable à une accusation réduite demain au palais de justice de North Hero, au Vermont.

Christiane Desjardins CYBERPRESSE

Le juge Michael Kupersmith a tenu une conférence téléphonique cet après-midi et aurait donné son aval à cette entente.  

Pour le moment, on ne connait pas les détails de cette entente.

 

Le drame était survenu le 15 août 2006, dans le cadre d'une rupture. Ayant appris que son conjoint et père de ses deux enfants voulait la laisser, Mme Desnoyers était partie avec Nicholas, le cadet, pour se retrouver dans la région de Grand Isle, un endroit où elle était déjà allée en vacances. Elle a noyé son fils dans le lac Champlain en lui tenant la tête sous l'eau, puis a tenté de se suicider, en ingurgitant ce qui pourrait bien être du lave-glace, et en se tailladant. Elle a été sauvée de justesse.

 

Cet après-midi, David Miller, le procureur de l'état, a refusé de répondre aux questions des journalistes.

 

La résidente du quartier Ahuntsic est incarcéré aux États-Unis depuis les événements.

 

 

Plus de détails à venir...