Nancy Michaud, l'attachée politique du ministre Claude Béchard, a été retrouvée sans vie avec une balle dans la tête le 18 mai dernier à Rivière-Ouelle dans le Bas-Saint-Laurent.

Caroline Touzin LA PRESSE

C'est ce qu'ont appris les jurés ce matin lors de l'exposé d'ouverture de la procureure de la Couronne, Annie Landreville, au procès de Francis Proulx au palais de justice de Québec.

Francis Proulx, 29 ans, est accusé du meurtre prémédité de Nancy Michaud, 36 ans, entre le 15 et le 16 mai 2008 à Rivière-Ouelle.

Le mari de Nancy Michaud, Daniel Casgrain, a signalé sa disparition le 16 à son retour du travail. Il est rentré chez lui à 2h30 du matin, puisqu'il travaille de nuit. À son arrivée dans la chambre à coucher, il a constaté que le lit était vide. «C'est alors le branle-bas de combat. Il cherche sa femme», a raconté la Couronne. Il trouvera une tache de sang dans la maison, puis téléphonera à la police et à sa belle-mère.

Le 18 mai en après-midi, le corps de la mère de famille est retrouvé à trois kilomètres de la résidence familiale, dans le sous-sol d'une maison abandonnée. «Francis Proulx est le seul et unique responsable du meurtre prémédité de Nancy Michaud», a conclu la procureure de la Couronne dans son exposé d'ouverture. Un technicien en scènes de crime de la Sûreté du Québec a raconté ce matin avoir trouvé des fragments de plomb ainsi qu'une trace de projectile sur le mur de la chambre à coucher de Mme Michaud. Le lit était défait. Ce policier, Gaetan Ringuette, a aussi trouve une tache de sang sur le mur près de la porte d'entrée du rez-de-chaussée. Le policier a saisi des objets dans la résidence de la victime, mais aussi dans un cimetière avoisinant, un garage, la caisse populaire du village, le véhicule de Francis Proulx, un boisé ainsi que dans la maison abandonnée ou a été retrouve le cadavre. «Il y avait plusieurs scènes de crime», a indiqué le policier. Son témoignage se poursuit cet après-midi.

Rivière-Ouelle est un village de 1200 habitants situe a environ 50 kilomètres de Rivière-du-Loup.

Le procès doit durer de six à huit semaines. La Couronne prévoit faire entendre une quarantaine de témoins.